Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte.

Tout d’abord cela dépend de la situation. Les fréquences en mode ‘healing’ concernent normalement l’entretien de notre système biologique. On applique généralement une fréquence avec une forme d’onde spécifique appelé ‘ Healing’ pour redonner au système biologique une meilleure synchronisation. Un peu comme si on accordait un instrument de musique.

Il y’a des fréquences communes à différentes pathologie, mais c’est le préréglage de la forme d’onde qui prime. Par exemple, 727,5 Hz est présent dans certains ensembles de soins, mais il est également utilisé en mode ‘ Killing‘ pour lutter contre les staphylocoques.

Certains préréglages tels que «Songs of the Spine» (Littéralement chanson de la colonne vertébrale) , «Kundalini» et «Schumann Resonator» entrent dans la catégorie des immuno-soutien / renforcement / auto-guérison, ces programmes s’utilisent plus facilement en mode ‘Healing’ avec les outils en ‘Remote’.

La manière dont les fréquences sont appliquées doit également être prise en compte. Par exemple, utiliser Le tube à plasma avec la Centrale Spooky2 peut avoir des effets secondaires (Herx), tout comme des programmes à distance trop longs (Mode remote). En fonction de la situation, ‘distiller les fréquences’ peut souvent mieux fonctionner qu’une exposition longue.

Les séries de fréquences de soutien peuvent prendre 3 mois ou plus avant que tout bénéfice ne soit perçu. Tout comme les compléments alimentaires prennent du temps.

Dans le cas du plasma et de la cicatrisation, il vaut mieux limiter toute fréquence spécifique à une heure par jour (quelques jours par semaine).

Les fréquences en mode ‘Healing’ comprennent le drainage lymphatique, les reins se détoxifient , etc.

Il faut prendre en compte les fréquences comme une partie de la solution. Les probiotiques, certains compléments, l’eau filtrée, les jus verts, le sommeil et la méditation devraient également être utilisés dans votre protocole de bien-être.

Puisqu’il s’agit d’un domaine d’expérimentation, écoutez votre corps. Il est facile d’en faire trop. Par exemple, si je lance Spooky Remote pendant deux semaines avec le même programme, je constate que cela commence à m’énerver, ce qui me donne des sensations de maux de têtes et une sensation d’oppression.

D’autres personnes éprouvent des nausées. Il ne faut pas considérer cela comme un ‘herxing’, mais ce n’est pas particulièrement bénéfique. C’est juste un signe que vous devez arrêter ou changer les programmes en court et laisser le corps récupérer.

Auteur: Jason Elliott
Traduction, adaptation : Lionel Levi

Lexique :

Réaction de Jarisch-Herxheimer
Wikipedia: https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9action_de_Jarisch-Herxheimer

La réaction de Jarisch-Herxheimer ou réaction de Herxheimer (parfois désignée par le raccourci « Herx » dans le milieu médical), est une réaction inflammatoire de l’organisme qui apparaît — non systématiquement — en réaction à la guérison spontanée1 ou à certains traitements médicaux (antibiothérapie à la pénicilline par exemple) ciblant des bactéries spirochètes (responsables par exemple de la syphilis ou de la maladie de Lyme, ou encore de fièvre récurrente à poux).
Elle peut parfois être confondue avec une réaction allergique à un antibiotique2.
Cette réaction semble de nature double, à la fois toxique et/ou immunologique (allergique), voire comportant des aspects auto-immuns.

Le mode Remote : C’est l’outil Spooky Remote permettant d’envoyer une fréquence par le biais de l’adn en se servant généralement d’un ongle.

Le mode Healing : C’est la forme d’onde et le réglage électrique permettant d’envoyer la série de fréquences de manière douce afin de stimuler l’auto-guérison.

Le mode Killing : C’est la forme d’onde et le réglage électrique permettant d’envoyer la série de fréquences de manière forte afin d’aider le corps à détruire certaines bactéries ou virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *