La plupart des dispositifs dits scalaires utilisent l’effet placebo. Cependant, les champs produits par Spooky2 Scalar sont forts. Nous utilisons des circuits analogiques pour assurer un signal pur, et le signal peut être informé par des molécules ou modulé en fréquence, avec des fréquences basses ou hautes.

L’émetteur Spooky2 Scalar ne transmet pas seulement de l’énergie mais il prend aussi l’énergie de l’éther. L’éther est l’espace autour du noyau et des électrons des molécules. Certaines personnes considèrent l’éther comme « l’air », mais l’air lui-même est composé de molécules. Imaginez l’image d’une molécule sur une feuille de papier blanc. Le blanc représente l’éther. Dans l’espace, très peu de molécules flottent dans les vastes étendues du vide, mais il y a une abondance d’éther.

Les ondes scalaires ne sont pas des ondes électromagnétiques. Si c’était une onde, elle perdrait de l’énergie sur la distance. Mais parce que c’est un champ scalaire, l’éther ajoute à la force du champ.
Lorsque Spooky2 Scalar est en cours d’exécution, vous ne pouvez pas ressentir grand-chose. En appuyant sur le bouton LED du récepteur vous pouvez le voir s’allumer, prouvant la présence d’un flux d’énergie entre l’émetteur et le récepteur. Vous pouvez aussi avoir une indication de la présence de l’énergie en plaçant un tube fluorescent sur la bobine de l’émetteur. Le tube s’allumera.

Spooky2 Scalar est le premier appareil de traitement scalaire à fournir trois méthodes différentes de transmission des ondes scalaires de guérison : scalaire pure, scalaire moléculaire et scalaire de Rife. Vous pouvez choisir celui qui convient le mieux à vos besoins.

Spooky2 Scalar est composé d’un dispositif émetteur et d’un dispositif récepteur. L’émetteur est ajusté en fréquence sur le récepteur pour que les deux dispositifs soient parfaitement accordées. Il n’y a qu’un seul fil entre les deux dispositifs. Un champ scalaire n’est produit que lorsque les deux unités sont syntonisées. Ils deviennent couplés en charges, devenant ainsi une seule entité, l’un transmettant des signaux électriques réguliers et l’autre renvoyant les signaux sous la forme d’un champ scalaire. Les couvercles des dispositifs deviennent des antennes émettrices d’énergie scalaire, avec un champ scalaire entre eux. Le chemin de retour est l’espace entre les couvercles. Le champ scalaire va dans toutes les directions, mais un récepteur absorbera cette énergie, de la même manière que le gaz ionisé dans une boule de plasma. Le doigt absorbe l’énergie et un flux d’électrons passe à travers le verre jusqu’au doigt. Lorsque cela se produit, l’énergie devient plus concentrée. La personne traitée s’assoit entre l’émetteur et le récepteur, et elle devient alors un récepteur syntonisé.

Spooky2 Scalar peut être utilisé de cette façon, mais il y a d’autres d’options. Si une substance est placée sur le récepteur, la modulation moléculaire modifie le champ scalaire de retour. L’information modulée invoque des changements biologiques, comme si vous aviez la substance à l’intérieur de votre corps.

Des études scientifiques ont prouvé que l’information seule peut provoquer la destruction d’agents pathogènes. Des cellules cancéreuses empoisonnées sur la bobine réceptrice provoqueront la mort des cellules cancéreuses de votre corps. L’information des cellules mourantes est transmise à vos cellules cancéreuses internes, qui meurent elles aussi.

Des produits de santé ou des médicaments peuvent également être placés sur la bobine réceptrice. Votre corps reçoit alors les effets des composés.