Spooky2 Cold Laser

Comprendre le laser froid Spooky2

Spooky2 dispose de 5 modes : Contact, PEMF, «Remote», Laser froid et Plasma. La plupart des utilisateurs sont familiers avec les modes Contact et «Remote», mais certains ne savent pas comment utiliser le Laser froid de Spooky2.

Si vous êtes l’un d’entre eux, lisez cet article pour en savoir plus sur ce mode.

Historique de la thérapie par laser froid

La thérapie par laser froid ou thérapie par laser de faible intensité (LLLT) est une méthode qui utilise une longueur d’onde précise de la lumière pour interagir avec les tissus et accélérer le processus naturel de guérison du corps. Les personnes souffrant de diverses affections aiguës ou chroniques peuvent utiliser la thérapie par laser froid pour éliminer la douleur et l’inflammation, réduire les contractures et améliorer la mobilité.

Les lasers froids sont des lasers de faible intensité qui émettent des photons de lumière non thermiques. Ces photons traversent la peau et les tissus adipeux situés sous la peau. L’énergie lumineuse est absorbée et interagit avec les éléments sensibles à la lumière dans la cellule. Ce processus est très similaire à la photosynthèse des plantes au cours de laquelle la lumière du soleil est absorbée par les plantes et convertie en hydrates de carbone pour leur croissance.

L’énergie lumineuse absorbée par les cellules leur permet de se “normaliser”, d’augmenter le métabolisme intracellulaire et de réduire plus rapidement la douleur, l’inflammation et l’œdème. Les photons absorbés par les cellules grâce à la thérapie laser stimulent les mitochondries pour accélérer la production d’ATP. Cette augmentation biochimique de l’énergie cellulaire est utilisée pour transformer les cellules vivantes d’un état de maladie en un état stable et sain.

Recherche connexe sur la thérapie au laser froid

Les lasers froids peuvent être pulsés par des fréquences pour accélérer la guérison. Les études suivantes prouvent l’efficacité accrue de l’utilisation des fréquences :

La thérapie laser de bas niveau avec l’aser infrarouge pulsé accélère le processus de guérison des brûlures du troisième degré.

Extrait
Cette recherche a étudié l’influence de la thérapie laser pulsée de faible intensité (LLLT) sur la guérison d’une brûlure au troisième degré sur le rat. Deux brûlures au troisième degré (distale et proximale) ont été pratiquées sur la peau de 74 rats. Les rats ont été divisés en quatre groupes. Dans le groupe 1, la brûlure distale a été traitée par LLLT avec le laser éteint ; dans les groupes 2 et 3, les brûlures distales ont été traitées avec un laser pulsé à diode infrarouge à 3 000 Hz avec des densités d’énergie respectives de 2,3 et 11,7 J/cm². Dans le groupe 4, les brûlures distales ont été traitées localement avec 0,2 % de Nitrofurazone. La brûlure proximale de tous les groupes a été considérée comme une brûlure de contrôle. Nous avons évalué la réponse au traitement sur le plan microbiologique et macroscopique. Le test du Chi-2 a montré que l’incidence du Staphylococcus epidermidis, Lactobacillus et diphtérie a diminué de manière significative dans les groupes traités au laser par rapport aux autres groupes. Le t-test de l’échantillon indépendant a montré que la LLLT avec une densité d’énergie de 11,7 J/cm² augmentait significativement le taux de fermeture de la plaie 3 et 4 semaines après la brûlure par rapport aux brûlures de contrôle correspondantes (p = 0,018 et p = 0,01, respectivement). La LLLT pulsée avec 11,7 J/cm²/890nm d’une brûlure au troisième degré sur un rat a augmenté de manière significative le taux de fermeture de la plaie par rapport aux brûlures de contrôle.
(J. Rehabil Res Dev. 2009;46(4):543-54).

Le laser à diode de faible intensité accélère la cicatrisation des plaies.

Extrait
L’effet de la durée d’illumination de la plaie par un laser à diode pulsé sur le processus de cicatrisation a été étudié dans cet article. À cette fin, le circuit de commande électronique original d’un laser à diode CW de 650 nm de longueur d’onde a été reconstruit pour donner un laser de sortie pulsé avec un rapport cyclique de 50 % et une fréquence de répétition des impulsions de 1 MHz. Vingt souris mâles âgées de 3 mois ont été utilisées pour suivre l’effet de la photobiostimulation laser sur la progression de la cicatrisation. Elles ont été divisées en deux groupes et les plaies ont été faites sur les côtés arrière bilatéraux de chaque souris. Deux séances de thérapie au laser pulsé ont été effectuées pendant 15 jours. Les plaies de chaque groupe de souris ont été éclairées par ce laser pulsé pendant 12 ou 18 minutes par séance pendant ces 12 jours. Les résultats de cette étude ont été comparés aux résultats de notre précédente étude sur la thérapie de cicatrisation des plaies en utilisant le même type de laser. Dans cette étude, les plaies des souris n’avaient reçu que 5 minutes d’illumination pendant les premier et deuxième jours du processus de cicatrisation. Dans cette étude, nous avons constaté que les plaies, qui ont été éclairées pendant 12 minutes/séance, ont cicatrisé environ 3 jours plus tôt que celles qui ont été éclairées pendant 18 minutes/séance. Ces deux groupes ont cicatrisé plus tôt que le groupe de contrôle, soit 10 à 11 jours plus tard.
(Lasers Med Sci. 2013 May;28(3):941-5. Doi : 10.1007/s10103-012-1182-4. Epub 2012 Aug 16).

La thérapie laser de bas niveau utilisant une diode laser infrarouge pulsée de 80 Hz accélère la cicatrisation des brûlures du troisième degré chez le rat.

Extrait
L’examen des publications indique que la LLLT a un effet biostimulant sur la cicatrisation des plaies, bien qu’aucune recommandation claire ne puisse encore être formulée.

Quarante-huit rats mâles ont été divisés en groupes 1 et 2. Le jour 0, trois brûlures au troisième degré ont été faites sur le dos de chaque rat à l’aide de vapeur. Dans le groupe 1, la première brûlure a été exposée à un laser à diode infrarouge 890nm pulsé à 80 Hz à 0,396 J/cm² trois fois par semaine. Dans le groupe 2, la première brûlure a été exposée au laser inactivé. Dans les deux groupes, les deuxièmes brûlures ont été traitées avec une application topique de Nitrofurazone 0,2 %, et les troisièmes brûlures n’ont reçu aucun traitement et ont été considérées comme des brûlures de contrôle. Les brûlures ont été examinées cliniquement. Les rats ont été traités pendant 8, 12 et 20 jours dans les deux groupes. Les jours 8, 12 et 20, des échantillons microbiologiques des brûlures ont été prélevés et analysés. Les données ont été analysées à l’aide de la méthode du Chi-2.

RÉSULTATS :
Le t-test par paire de Student a montré que le taux de fermeture des brûlures traitées au laser (17,6+/-1,86 jours) était significativement plus long que celui des brûlures témoins (19,6+/-0,81 jours) (p=0,007). Le nombre de brûlures traitées au laser qui se sont refermées était significativement plus élevé que chez les témoins. Les tests du Chi-2 ont montré qu’il n’y avait pas de différence significative entre chaque micro-organisme (Staphylococcus epidermis, S. aureus et Pseudomonas aeruginosa).

CONCLUSION :
La LLLT utilisant un laser à diode infrarouge pulsé à 80 Hz a accéléré la cicatrisation des brûlures du troisième degré chez le rat.
(L’aspect le plus important du traitement des brûlures graves est de fermer la plaie le plus rapidement possible.
(Photomed Laser Surg. 2009 Dec;27(6):959-64. Doi : 10.1089/pho.2008.2366)

Quelles sont les affections pour lesquelles la thérapie par laser froid peut être utile ?

Les médecins utilisent la thérapie par laser froid depuis plus de 40 ans sur des patients qui recherchent des méthodes alternatives efficaces pour soulager la douleur. Plus de 2 500 études cliniques ont été publiées dans le monde entier depuis 1967. La plupart de ces études ont été réalisées en double aveugle et contrôlées par placebo. Elles ont démontré l’efficacité de la thérapie par laser froid pour soulager la douleur.

Avantages de la thérapie au laser froid
La thérapie au laser froid est une procédure non invasive qui ne nécessite pas d’incision chirurgicale. En outre, elle présente des avantages uniques, notamment :

– Pas de temps de récupération prolongé.
– Aucun médicament supplémentaire n’est nécessaire.
– Pas d’effets secondaires graves lorsqu’elle est utilisée correctement.
– Elle est étayée par de nombreuses études médicales.

La thérapie au laser froid peut stimuler la plupart des types de cellules, y compris les muscles, les ligaments, les cartilages, les nerfs et bien d’autres encore. La thérapie au laser froid est utile pour

– Les acouphènes
– Le soulagement de la douleur
– La fibromyalgie
– Le lymphœdème
– La cicatrisation des plaies
– Le troubles du coude
– La régénération osseuse
– L’arthrose du genou
– L’hypersensibilité de la dentine
– Le syndrome du canal carpien
– Les dysfonctionnements neurologiques

Produits Spooky2 Cold Laser

Le laser froid Spooky2 est réputé pour sa commodité et son prix abordable. Il apporte la thérapie par laser froid à la maison en utilisant une technologie laser moderne à semi-conducteur.

Spooky2 Cold Laser est disponible en 2 modèles, chacun avec des câbles adaptateurs qui se branchent directement sur votre générateur Spooky2 XM.

1. Bracelet laser froid Spooky2

Spooky2 Cold Laser Wrist avec lasers 5 x 5mW 650nm fournissant des fréquences équilibrant l’énergie directement à votre sang et au tunnel carpien.

Tension maximale : 10 V (décalage de -100 %)
Impédance minimale de la source : 50 ohms
Fréquence maximale : 1 MHz
Puissance optique nominale : 8mW maximum
Plage de courant de fonctionnement : 12mA – 23mA

Caractéristiques optiques :
Longueur d’onde : 640nm – 650nm
Divergence du faisceau : 8 degrés

2. Spooky2 Cold Laser Double
Notre Spooky2 Cold Laser Twin est composé de 2 lasers de 7mW 650nm pour l’oreille, le nez, le nombril ou l’acupuncture.

Tension maximale : 10 V (décalage de -100 %)
Impédance minimale de la source : 50 ohms
Fréquence maximale : 1 MHz
Puissance optique nominale : 8mW maximum
Plage de courant de fonctionnement : 12mA – 23mA

Caractéristiques optiques :
Longueur d’onde : 640nm – 650nm
Divergence du faisceau : 8 degrés

Avantages uniques :
– Pratique.
– Abordable.
– De qualité.
– Contrôle de la fréquence.
– Les lasers froids peuvent être pulsés par fréquences pour accélérer la guérison.

Avertissements
Le laser froid Spooky2 utilise de vrais lasers.
La thérapie au laser froid ne doit pas être utilisée en cas de grossesse.
Ne projetez pas de laser directement dans les yeux, car cela pourrait causer des dommages permanents.

Blog connexe: Spooky2 Cold Laser : Mode d’emploi

vidéo connexe:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *